webleads-tracker

DATADOCK et le RÉFÉRENCEMENT des Organismes de Formation : 2e partie

21 juin 2018

La série 2 de DATADOCK pour cet été !

Les membres du GIE DataDock continuent de gagner la bataille de la communication, tout au moins chez les professionnels de la formation. Il n’en reste pas moins que l’objectif est de figurer sur les catalogues de référence des financeurs publics.

Voici les 4 idées reçues de l’été 2018. A combattre absolument !

Première idée reçue – Il y a une « certification DataDock » ou tout comme.

 Sur DataDock vous avez trois statuts possibles :

•   Identifié/inscrit – vous avez créé votre compte

•   Référençable – la manière dont vous avez renseigné les critères est validée

•   Référençable avec certification – votre certificat de la liste CNEFOP a été validé. Vous n’avez pas à renseigner les indicateurs.

Seul le statut référençable avec certification vous apporte la certitude de figurer sur les catalogues de référence des membres du GIE DataDock.

Si vous n’êtes pas référençable, toutes les demandes de prise en charge de vos actions seront désormais refusées à vos clients. Toutefois, ce n’est pas une certification. Et le logo mis à disposition par le GIE peut induire le client en erreur.

 

Logo Datadocké
Source : www.cpformation.com/logo-datadock

Deuxième idée reçue – DataDock est le point d’entrée pour le référencement de tous les financeurs publics.

DataDock n’est utilisé que par les membres du GIE. En voici, la liste :

https://www.data-dock.fr/?q=node/155

DataDock n’est pas utilisé par des financeurs publics comme le Pôle emploi ou les Conseils Régionaux par exemple. Près de 60 % des financements publics ne sont pas gérés par les membres du GIE DataDock.

DataDock et les membres du GIE commencent une série de contrôle pour vérifier la capacité de l’organisme à respecter les critères du Décret.

DataDock perdurera peut-être comme base de données. En revanche, il sera impossible au 1er janvier 2021 d’y accéder sans certification qualité.

Troisième idée reçue – Mon client a besoin de savoir que je suis sur DataDock.

DataDock a transmis aux « référençables » un logo spécifique qu’ils peuvent utiliser dans leur communication. Le problème est que cela met au même niveau les référençables sans certification ou les référençables avec certification. Dans le même temps, certains OPCA demandent à leurs adhérents de demander à leur organisme de formation d’être datadocké. Du coup, tout se passe comme si la certification était superfétatoire par rapport au statut référençable.

Pour les certifiés, il est important de faire comprendre à votre client que vous êtes sur le catalogue de référence de son financeur.

DataDock n’est pas une base de données publique. Votre client a besoin de savoir que vous figurez sur le catalogue de référence du financeur public qu’il sollicite. Il peut le consulter lui-même (cf. liste ci-dessous). Communiquer avec le logo Datadock quand vous êtes certifiés ne permet pas à votre client de comprendre. La communication idéale serait d’utiliser votre certificat et de mentionner votre présence sur le catalogue de référence de son financeur.

Quatrième idée reçue – Tout ce tracas pour travailler comme avant.

Depuis 2015, il est clair que la formation professionnelle a changé.

Il y a 75 000 organismes de formation ayant déposé un bilan pédagogique et financier en 2015.

Le 2 février 2018, il y avait sur DataDock :

•   54000 organismes de formation inscrits

•   33000 « référencables »

•   21000 référencés

•   6000 certifiés

Notons que 21 000 n’ont entrepris aucune démarche. Ils n’ont plus accès aux financements publics.

Toutefois, nous constatons qu’ils arrivent à rentrer au fur et à mesure des opportunités de financement sur Datadock et les catalogues de référence. Cette situation est toutefois provisoire et de courte durée. Les contrôles qui vont commencer réellement cet été, avec deux ans de retard, vont mettre de l’ordre dans les catalogues de référence.

Par conséquent, les financements publics, environ 12 milliards d’euros, vont se concentrer vers les référencés puis sur les certifiés qualité.

Nous constatons également sur le terrain que de problèmes de qualité sont en train de se résoudre. Le recours à outrance à la sous-traitance non enregistré devient plus difficile. Les entreprises commencent à prendre conscience de l’obligation de formation et de l’existence de certification qualité. De nouvelles opportunités apparaissent dans un contexte où le niveau d’exigence continue d’augmenter.

Pour ceux qui sont certifiés, il y a des opportunités à explorer :

  •   Les financeurs. Quels sont les besoins qu’ils ont identifiés et n’arrivent pas à faire traiter ? Regardez les catalogues de financeur moins connus. Voilà les organismes avec qui ils travaillent.

  •   Les clients.

En conclusion, l’essentiel aujourd’hui dans le cadre de la réforme en vigueur est de figurer sur les catalogues de référence et d’être certifié.

Voici une deuxième version de la liste que nous mettrons à jour régulièrement.

A noter que pour certains financeurs, comme Pôle emploi, l’ICPF & PSI envoie périodiquement la liste des certifiés mis à jour pour inscription.

Membres DataDock

Actalians (fichier Excel)

Afdas (annuaire en ligne)

Agefice (pas disponible)

Agefos PME (fichier Excel)

ANFA (fichier pdf)

Constructys (annuaire en ligne)

Fafiec (annuaire en ligne)

Fafih (fichier Excel)

Fafsea (fichier Excel)

Faf TT (annuaire en ligne)

Fongecif Auvergne-Rhône-Alpes (pas disponible)

Fongecif Bretagne (fichier pdf)

Fongecif Île-de-France (fichier Excel)

Fongecif Nouvelle-Aquitaine (fichier pdf)

Forco (fichier Excel)

Intergros (fichier pdf)

Opca 3+ (fichier Excel)

Opca Transports et Services (fichier Excel)

Opcabaia (annuaire en ligne)

Opca défi (annuaire en ligne)

Opcaim (fichier pdf)

Opcalia (pas disponible)

Opcalim (fichier Excel)

Unagecif (annuaire en ligne)

Unifaf (fichier Excel)

Uniformation (annuaire en ligne)

Financeurs n’utilisant pas DataDock

Agefiph (fichier pdf)

Agecif Cama (fichier Excel)

Fongecif Bourgogne (fichier pdf)

Fongecif Franche-Comté (fichier pdf)

Pôle emploi (annuaire en ligne)

Région Auvergne-Rhône-Alpes (fichier pdf)

13 commentaires sur “DATADOCK et le RÉFÉRENCEMENT des Organismes de Formation : 2e partie

  1. Bonjour,

    Le Fongecif Centre-Val-de-Loire n’apparaît pas dans votre liste des financeurs publics.

    Comment faire pour avoir accès à leur membres DATADOCK?

    Je vous remercie par avance pour votre aide,
    Cordialement,

    Julie S.

    1. Bonjour,

      Nous avons listé les financeurs dont les chiffres sont accessibles et publics.
      En ce qui concerne le Fongecif Centre Val de Loire, nous vous invitons à les contacter directement.

      Bien cordialement.
      L’équipe ICPF & PSI

  2. Bonjour,
    En recherche d’aide suite à réception d’un courrier du GIE D2OF pour un contrôle qualité Datadock, je poste ce message.
    Petit historique:
    Juin 2017: OF Référençable
    Février 2019: réception d’un courrier m’informant du contrôle qualité Datadock.
    Je me connecte sur la plateforme et réactualise certains éléments. Au moment de valider les modifications, problème de connexion. Je contacte la plateforme Datadock et l’agent me dit “Ok. puis ajoute vous venez d’être déréférencé du Datadock” le délai pour la prise en considération de votre nouvelle déclaration prendra plusieurs semaines.”
    Je lui explique que je ne comprends pas pourquoi je suis déréférencée, il s’agissait d’une actualisation à titre professionnel et pour être le plus en phase possible lors du contrôle.
    En parallèle, je reçois un courriel d’un cabinet m’informant des potentielles dates du contrôle. Je lui explique la situation comme quoi j’ai été déréférencé suite à réactualisation et en attente de la réponse. Je lui demande sur quels éléments le contrôle va s’appuyer. Le retour est les derniers éléments de 2019. J’ai du mal à suivre sachant qu’à date aucun retour de la part du Datadock concernant les éléments déposés en février 2019.

    Quelqu’un a t-il vécu ce même type de situation ?
    Est-il conforme d’être déréférencé suite à actualisation de certains éléments le jour même du dépôt ?
    Peut-on être contrôlé alors que la réponse du Datadock est encore en attente (j’espère avoir reçu un retour d’ici la date du contrôle)?
    Tous vos retours , conseils, informations seront les bienvenus.
    Merci.

    1. En réponse au message du 23 mars 2019 à 7 h 58 min :
      Mon OF a été “validé Datadock” en avril 2018 suite à quoi il est demandé de nous engager à tenir à jour les éléments déposés. J’ai souhaité faire cette mise à jour début janvier 2019. Cependant, seule l’option “Faire une nouvelle déclaration” est proposée. J’ai donc contacté la Hotline le 4 janvier pour savoir comment mettre à jour mes documents de preuve (mon attente a été de 1 minute). Il m’a été recommandé de ne pas modifier ma déclaration (en fait cette option n’est pas proposée) sauf si on me le demande et de faire mes mises à jour en interne. Donc, suite à votre expérience :
      – Faire une nouvelle déclaration invalide la déclaration validée (c’est bien ce que je craignais) ;
      – La nouvelle déclaration doit faire l’objet d’un nouvel examen pour validation de chaque indicateur.

  3. Est-il possible d’être référencé sans code d’activité ? Pour avoir un code d’activité il faut signer une première convention ou un premier contrat or beaucoup ne veule pas le signer car pas référencé et pas de code d’activité, c’est le serpent qui se mord la queue??

  4. Bonjour,
    Je n’arrive pas à comprendre comment savoir si un organisme est reférencé sur datadock. Il n’y a pas d’annuaire? Faut il demander à l’organisme à chaque fois?
    Merci

    1. Bonjour,

      Il n’y a pas d’annuaire. Chaque organisme financeur (OPCA) a son catalogue qui référence les organismes validés sur DataDock dont vous trouverez la liste à la fin de cet article.
      Vous devez donc vérifier dans ces catalogues.

      Bien cordialement.
      L’équipe ICPF & PSI

  5. Data dock est gratuit…
    La certification est payante… et plus compliquée à remplir…
    Il y a pléthore de certification, la plupart des acheteurs de formation ( TPE – PME ) ne les connaissent même pas. donc, aucune utilité, car cela ne sert à rien de les faire valois auprès de nos clients

    En gros : un système inventé pour engraisser les centres de certification qui pousse comme des champignons.

    La nouvelle loi supprime data dock…. mais ne donne pas le nouveau référentiel concernant les certifications…
    Donc, cela se trouve, tout va changer pour les certifications. Il faudra peut-être les refaire ( en repayant ? )

    Donc pour le moment : c’est toujours mieux data dock que la certification.

    1. Bonjour,

      Nous vous remercions pour votre commentaire.
      C’est votre point de vue, pas celui de nos 1500 certifiés qui font la différence sur le marché. D’après l’enquête que nous avons réalisé auprès de nos certifiés, 3/4 jugent l’impact de la certification positif sur leur chiffre d’affaire. Par ailleurs, Datadock n’est pas une certification, ni un label (cf. https://www.data-dock.fr/?q=node/150) mais une base de données servant au référencement. Donc ne peut faire l’objet d’une comparaison avec une certification qualité.
      Concernant la nouvelle Loi, cela fait plus de 23 ans que l’ICPF existe, que nous permettons à nos certifiés de répondre à la réglementation et nous mettons en place les actions nécessaires pour mettre à jour notre certification afin qu’ils continuent à satisfaire aux exigences de leurs clients.
      Vous pouvez en effet opter pour l’instant pour DataDock ou choisir la certification pour valider ce dernier, être référencé par tous les financeurs, rejoindre le réseau des certifiés pour créer de la valeur sur le marché et en faire un levier stratégique pour votre activité dès aujourd’hui.

      Bien cordialement.
      L’équipe ICPF & PSI

  6. Bonjour et bravo pour cette synthèse !
    Le déficit ou la surabondance d’informations (c’est selon) consécutifs à la publication du Décret n° 2015-790 du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue fausse la communication.
    Nombre de formateurs n’était pas vraiment au fait du cadre réglementaire et contractuel de la formation professionnelle continue (FPC).
    Je pense qu’il est envisageable d’afficher le logo Datadock sans autre commentaire si cela doit parler à certains, pourquoi pas ?
    Pour ce qui est de la certification, il faut non seulement afficher le logo de la certification obtenue (ICPF&PSI, LRQA, AFNOR …) mais, qui plus est, afficher un engagement qualité formel (Charte Qualité, Copie du certificat, par exemple) et multiplier les citations avérées (témoignages clients, prescripteurs, description du plan qualité …). Ce point est important car il permettra de communiquer en illustrant le niveau d’exigence que vous avez eu pour vous même, votre organisme de formation et l’offrir à vos clients.
    Lorsque j’accompagne des formateurs actuels ou en devenir dans leurs projets (création d’OF, Datadock, certification …), je prévois systématiquement de les former aux connaissances liées au Code du travail avec une application pratique “terrain”. C’est ainsi que l’on pourra professionnaliser ces formateurs tout en partageant avec eux une passion commune pour la transmission auprès des publics d’adultes.
    Logos ou pas logos ? En fait, on devrait s’en moquer !
    Ce faisant, le fait d’être certifié est quelque chose qui parle à beaucoup d’entreprises qui sont elles-mêmes certifiées et qui le revendiquent en l’affichant dans leur propre communication. Alors, pourquoi la formation ferait-elle exception ?
    Enfin, si on doit être certifié avant le 31 décembre 2020, pourquoi attendre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10% de remise s'applique sur votre commande

Total HT :

Total TTC :