fbpx

8 questions à Rose Fleural, Gérante de OFIP by lys, organisme certifié Qualiopi par ICPF

03 février 2022

« La démarche était importante car il y a beaucoup d’organismes qui exercent sans être diplômés. L’avantage est de permettre aux prospects et clients d’identifier les organismes de qualité et formés surtout dans le domaine de la Petite Enfance. »

 

1. Quelle est votre activité ?

Après 20 ans d’expérience dans le domaine de la petite enfance, j’ai effectué un titre professionnel de formation de formateur pour partager mon expérience. Créé en février  2021, l’organisme de formation O.F.I.P by lys dispense des actions de formation dans le  service petite enfance. Nos clients sont les crèches, micro-crèches, assistants maternels.

 

2. Qu’est-ce qui vous a amené à obtenir la certification Qualiopi ?

Pour prouver que mon organisme de formation est apte et disposé à former des apprenants dans de bonnes conditions. C’est aussi rassurer les clients et les financeurs sur la qualité des formations dispensées. Obtenir la certification de mon organisme me permet d’avoir également une meilleure position sur le marché et une qualité reconnue par la certification.

 

3. Qu’est-ce qui vous a fait choisir ICPF en tant que certificateur  ?

L’information m’est venue en février 2021 sur le professionnalisme des personnes composantes de cette structure. J’étais responsable pédagogique et j’ai entendu parler de ICPF à ce moment avec de très bonnes remontées que ce soit en Guadeloupe ou en Métropole. Et la preuve en juillet 2021 par l’obtention de ma certification. Je tire mon chapeau pour ce certificateur pour leur expertise technique et numérique et une équipe. De nos jours, les clients sont de plus en plus exigeants et en qualité d’organisme de formation je me dois d’avoir une démarche qualité incontournable, d’où le choix de ce certificateur ICPF.

 

4. Comment avez-vous préparé votre audit ?

La première chose faite a été la lecture et l’étude du référentiel. A la lecture du référentiel, je me suis questionnée sur ce que j’allais faire, ce que je devais améliorer… J’ai fait pas mal de lectures et de recherches pour réajuster mon organisation. Puis j’ai vérifié que le programme correspondait bien à ce que demandait le référentiel. Ça a porté ses fruits car au final, j’ai eu uniquement 2 non-conformités. A l’approche de l’audit, j’ai eu un coup de stress pour l’audit, sur le fait de me retrouver en face à face avec l’auditeur. Mais finalement, ça s’est excellemment bien passé. Auditrice à l’écoute, ferme mais à l’écoute, qui vous oriente si vous êtes un peu perdu et est très professionnel.

 

5. Quels sont les indicateurs qui vous ont demandé le plus de travail ou d’évolution de votre organisation ?

Les indicateurs 21 et 26. Aux Antilles, être organisme de formation c’est compliqué.

Concernant l’indicateur 26, on ne pense pas forcément aux personnes porteuses de handicap. Je ne savais pas qu’il y avait autant de choses à faire pour y répondre. J’ai donc beaucoup travaillé sur cet indicateur et chercher à trouver une personne qui est capable de le faire ou le fait déjà. En passant entre autres par un groupe Facebook pour partager les bonnes pratiques.

 

6. Comment s’est déroulé l’audit ?

Quand on entend audit, on se demande à quelle sauce on va être mangé. Le jour où j’ai vu l’auditrice, j’ai eu une montée d’adrénaline. Et quand elle s’est présentée avec le sourire, ça m’a détendu. Ça s’est donc très bien déroulé. Auditrice très à l’écoute et pas stressante. Elle a posé beaucoup de questions mais c’est normal pour obtenir les bons éléments et m’a recadré sur certains points. Mais toujours avec le sourire.

 

7. Quels avantages vous apporte la certification Qualiopi, voire la démarche au sens large ?

La démarche était importante car il y a beaucoup d’organismes qui exercent sans être diplômés. L’avantage est de permettre aux prospects et clients d’identifier les organismes de qualité et formés surtout dans le domaine de la Petite Enfance. En général, je dirais que respecter les différents critères existants pour la certification permet d’améliorer la satisfaction des clients et d’assurer la pérennité de l’OF.

 

8. Quels conseils donneriez-vous à un futur audité ?

D’être à l’écoute du certificateur et surtout bien lire le référentiel et les différents documents fournis. C’est très important pour l’audit.

 


OFIP by lys
Rose FLEURAL
Tél : 06 90 90 97 93
Email : [email protected]

 

Partagez notre article sur les réseaux sociaux :
Petite enfanceTémoignage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *