1 an après Qualiopi, David Mazure, Gérant de 5 sens Conseils, nous partage son retour d’expérience

27/7/2021

" De plus en plus de responsables de formation ou RH demandent la certification Qualiopi des OPAC, en particulier, les entreprises de plus de 50 salariés qui ne font pas appel aux fonds. Ces dernières, étant elles-mêmes engagées dans une démarche qualité type ISO, sont sensibilisées sur la question de la certification. Ils sollicitent davantage les organismes certifiés."

1. Quelle est votre activité ?

Créé il y a 7 ans, 5 sens conseils intervient auprès des stagiaires et entreprises du Grand Est pour les aider au développement de leurs projets et leurs activités de formation. Nous proposons des formations en management, communication et qualité de vie au travail.

Depuis l’obtention de la certification et la crise du COVID, nous avons profité de cette année, dite de transition, pour étoffer notre catalogue, développer le blended learning et communiquer sur notre démarche qualité. Cela nous a permis de maintenir notre activité.

Notre slogan : faire évoluer la communication, le management et le relationnel en entreprise.

2. Après la certification ICPF CNEFOP, qu'est-ce qui vous a amené à obtenir la certification Qualiopi ?

En premier lieu, satisfaire les clients et démontrer le professionnalisme de notre organisme de formation.

Ensuite, proposer une démarche qualité structurée afin d’être reconnu comme un organisme de formation de qualité par nos pairs.

Enfin, le nerf de la guerre, continuer de proposer des prestations d’actions de formations à nos clients, nos stagiaires qui peuvent faire l’objet d’une prise en charge par les fonds publics ou mutualisés.

3. Qu'est-ce qui vous a amené à choisir de nouveau ICPF comme certificateur ?

J'étais déjà personnellement certifié ICPF, Consultant Formateur confirmé (5 à 10 d’expérience) en management, communication et qualité de vie au travail. Il me semblait donc naturel de continuer dans la même direction et de choisir ICPF en tant que certificateur de l’organisme de formation. J’avais déjà vécu une belle expérience.

4. Comment avez-vous préparé votre audit ?

Dans un premier temps, travailler sur le référentiel national qualité RNQ, c.-à-d. traduire chaque critère et indicateur en élément de preuve attendu. Ensuite, prendre le temps de structurer mon OF afin de répondre à ces critères et indicateurs. J’avais une échéance d’audit à 6 mois afin de réellement me mettre en action et préparer l’audit.

5. Quelles difficultés avez-vous rencontrées et quels outils avez-vous mis en place ou utilisé pour les traiter ?

Faire évoluer l’ensemble de l’organisation, des outils et documents dans la direction recherchée. Il a fallu repenser et revoir certains outils et retravailler des documents.

6. Quels sont les indicateurs qui vous ont demandé le plus de travail ou d’évolution de votre organisation ?

Aucun à proprement parler. Les indicateurs sont liés les uns aux autres, c’est l’ensemble qu’il a fallu travailler. Ceci étant dit, le critère 6 « L’inscription et l’investissement du prestataire dans son environnement professionnel » demande pas mal de travail. Si on mobilise naturellement les expertises et réalise différentes veilles légales, sur les évolutions des compétences, sur les innovations pédagogiques, etc… il en demeure que ce critère entier n’était pas structuré.

8. En quoi le fait d’être certifié ICPF CNEFOP a facilité votre démarche ?

La certification CNEFOP comprend déjà certains indicateurs du référentiel national qualité et nécessite d'être audité. Cela facilite la démarche qualité en vue de l'obtention de la certification QUALIOPI.

9 Comment s’est déroulé l’audit ?

J’ai travaillé dans la qualité il y a plus de 10 ans, j’avais donc l’habitude de ce genre d’exercice. J’ai donc bien vécu l’audit. Il faut, à mon sens, dédramatiser l’audit, il s’agit d’un échange courtois et bienveillant entre deux individus sur la bonne démarche qualité d’un organisme de formation.

10. 1 an après votre certification, quel est l’impact sur votre organisation et votre activité ?

Avant d’obtenir Qualiopi, j’étais déjà certifié PRO en tant que consultant formateur par ICPF, donc déjà sensibilisé. Mais le fait de faire certifier tout le processus, vis-à-vis de l’organisme et de nos partenaires, nous permet d’aller plus loin. Qualiopi est désormais ancré dans nos pratiques professionnelles.

Par ailleurs, vis-à-vis de l’activité, elle prend tout son sens, dès lors qu’elle est reconnue par les prescripteurs de la formation professionnelle. Et c’est bien le cas ! Tout d’abord, Qualiopi nous permet de nous positionner de facto auprès des financeurs pour accéder aux fonds publics. Elle est un prérequis indispensable afin de pouvoir répondre à des appels à propositions/projets auprès d’OPCO. Ensuite, de plus en plus de responsables de formation ou RH demandent la certification Qualiopi des OPAC, en particulier, les entreprises de plus de 50 salariés qui ne font pas appel aux fonds. Ces dernières, étant elles-mêmes engagées dans une démarche qualité type ISO, sont sensibilisées sur la question de la certification. Ils sollicitent davantage les organismes certifiés. Qualiopi confirme et démontre notre professionnalisme et notre sérieux auprès de ces entreprises.

11. Quels avantages vous a apporté Qualiopi, voire la démarche au sens large ?

Mon organisme de formation vient de gagner des appels à propositions/projets, notamment auprès de l’OPCO2i. Sans Qualiopi, cela n’aurait pas été possible. Alors qu’avant, mon organisme ne se positionnait pas sur les appels d’offre. Elle donne plus d’assises et de contenu à la démarche.

L’application des exigences Qualiopi nous permet d’améliorer notre offre et de répondre davantage aux besoins de nos clients, et ce de manière formalisée. Certains indicateurs sont très demandés par les entreprises. Par exemple, l’indicateur N°2 sur les indicateurs de résultats ou encore les indicateurs du critère 3, portant sur la définition des besoins, sont très appréciés par les grandes entreprises.

12. Comment préparez-vous votre audit de surveillance ?

J’ai ajouté un rappel hebdomadaire à mon agenda pour travailler à l’amélioration continue de mes actions et répondre aux critères du référentiel. Je consacre donc un temps dédié à la mise à jour de mon système documentaire.

13. Quels conseils donneriez-vous à un futur audité ?

Travailler sur le critère 6 « L’inscription et l’investissement du prestataire dans son environnement professionnel » à travers de différentes veilles. Ce critère ne peut que nous faire progresser dans nos pratiques professionnelles.

Extrait
"Mon organisme de formation vient de gagner des appels à propositions/projets, notamment auprès de l’OPCO2i. Sans Qualiopi, cela n’aurait pas été possible."

Découvrez d’autres paroles de certifiés

Voir tout

+ de 5500 organismes certifiées Qualiopi avec ICPF

Ceux qui parle le mieux de nous, c'est vous.
COFRAC a accrédité ICPF sous le n°5-0616
+ de 5500 certifiés Qualiopi
4,8/5
"NOÉ a permis de découper
en petites tâches ce qui aurait pu être une montagne."
100% digital avec NOÉ
42 collaborateurs

Faites reconnaître votre professionnalisme.

C'est aujourd'hui le jour où vous pouvez faire reconnaître votre professionnalisme.
Partagez votre certification avec le monde entier - et épatez vos clients.
S’engager

ICPF, certificateur depuis 1995

Un organisme de certification agissant exclusivement dans le secteur de la formation et du conseil.
Il certifie les professionnels de la formation et du conseil et les Organismes Prestataires d'Action concourant
au développement des Compétences pour valoriser leur qualité et leur professionnalisme.
Nous connaître

Accrédité par le COFRAC

Inscrit sur la liste du Ministère du Travail des organismes certificateurs et accrédité par le COFRAC, n° 5-0616, pour délivrer la certification Qualiopi. Portée disponible sur www.cofrac.fr.